Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Et si on divorçait ? Comment choisir sa procédure de divorce ?

Et si on divorçait ? Comment choisir sa procédure de divorce ?

Le 18 novembre 2014
Et si on divorçait ? Comment choisir sa procédure de divorce ?
Le divorce, parlons en.
Peut-on divorcer comme l'on s'est mariés ? Quelle est la procédure de divorce la plus adaptée à votre cas ?

Le divorce par consentement mutuel

Il est évident que si un mode de divorce est à recommander, c'est le divorce par consentement mutuel. Cela étant dit, comme pour se marier, pour divorcer par consentement mutuel, il faut être deux. C'est donc souvent la première question à se poser : mon conjoint est-il prêt pour un divorce par consentement mutuel ?

Ce mode de divorce présente plusieurs avantages. D'une part, il permet de décider et de prévoir entre les époux et leur(s) avocat(s), les mesures qui vont s'appliquer aux enfants (mode de garde, pension alimentaire, etc). D'autre part, ce divorce pemet de conserver, le plus souvent, un souvenir apaisé de cette procédure.

Enfin, le divorce par consentement mutuel permet, le plus souvent, de limiter (ou au moins de prévoir) le cout du divorce.

Faut-il prendre le même avocat ? C'est possible, en tout cas, rien ne l'interdit. Ceci dit, il ne faut pas prendre le même avocat pour de mauvaises raisons...

Le divorce contentieux

Certains vous diront : le divorce c'est la guerre ! C'est vrai et faux à la fois.
Ce qui est certain, c'est qu'en dehors du divorce par consentement mutuel, la procédure se résume à un passage devant le juge pour organiser la vie des futurs divorcés pendant la procédure de divorce et ensuite une assignation.

Quand faut-il choisir le divorce contentieux ? Principalement, lorsque l'on sait que l'autre conjoint s'opposera à un divorce par consentement mutuel.

Le divorce contentieux connaît divers degrés.

Si la relation est peu conflictuelle, les époux peuvent envisager de demander au juge de constater, à tout le moins, leur accord sur le principe du divorce et lui demander de régler ensuite les conséquences qui découlent du divorce.

Les époux peuvent également dans certains cas, choisir de divorcer car leur relation s'est éteinte depuis 2 ans.

En revanche, si la situation est très conflictuelle, les époux auront à mener une procédure longue et difficile en choisissant le divorce pour faute. Dans ce cas, le conjoint qui souhaite obtenir le divorce devra établir en justice la preuve de la faute commise par le conjoint (infidélité, violence, etc).