Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > l'attestation en justice : mode d'emploi

l'attestation en justice : mode d'emploi

Le 17 juillet 2015
l'attestation en justice : mode d'emploi
le secret d'une bonne attestation en justice

En matière de justice, rien n'est plus important que la preuve de ce que l'on avance.

La preuve se fait souvent par des documents écrits ou par des témoignages.

Quelles sont les mentions obligatoires ?

L'attestation en justice répond à des exigences simples et décisives à la fois.

L'attestation doit être rédigée par écrit, de la main de celui qui témoigne.

Elle doit être datée et signée.

Pour ne pas prêter à la critique, l'attestant doit y faire figurer son identité, mais également préciser s'il travaille pour le compte de celui qui a besoin de l'attestation ou s'il a avec lui une communauté d'intérêts.

L'attestation doit être idéalement rédigée sur le modèle cerfa, encore qu'elle soit parfaitement valable sur papier libre. Le témoin y fera apparaitre également la mention selon laquelle il a connaissance qu'une fausse attestation l'enverrait en prison !

Enfin, l'attestation est accompagnée de la photocopie d'une pièce d'identité.


Quels sont les secrets d'une bonne attestation ?

L'attestation doit être rédigée en terme simple. Elle doit indiquer clairement ce dont la personne a été le témoin direct.

Elle doit être utile et ne rapporter que des faits précis.

Et surtout, elle ne doit pas contredire ce qu'indiquent d'autres attestations...