Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La pension alimentaire pour les enfants majeurs - l'article 373-2-5 du code civil

La pension alimentaire pour les enfants majeurs - l'article 373-2-5 du code civil

Le 30 décembre 2014
La pension alimentaire pour les enfants majeurs - l'article 373-2-5 du code civil
Faut-il payer une pension alimentaire à l'enfant majeur ?

La majorité ne signifie pas que ceux qui ont été nos chères têtes blondes sont en mesure de s'assumer financièrement.

Que se passe-t-il en cas de séparation ?


En cas de séparation, le parent qui assume à titre principal la charge d'un enfant majeur qui ne peut lui-même subvenir à ses besoin peut demander à l'autre parent de lui verser une contribution à son entretien et à son éducation.

C'est l'article 373-2-5 du code civil qui le prévoit.

En d'autres termes, ce n'est pas parce que l'enfant est devenu majeur, que l'on ne peut obtenir une pension alimentaire pour lui.

Cette disposition vaut quelque soit le statut de l'enfant (naturel ou légitime) et quelque soit le statut des parents (mariés en instance de divorce ou séparés).

Cet article fait le lien avec le principe selon lequel la contribution à l'entretien (la pension alimentaire) ne cesse pas de plein droit lorsque l'enfant est majeur.

A qui faut-il payer ?


Le code civil permet également de demander au juge qu'une partie soit versée directement entre les mains de l'enfant.